SPORT (FITNESS, MUSCULATION) : QUELLE ALIMENTATION  ? 

Pratiquez le sport de fitness ou encore de la musculation demande une énergie considérable.  Il est indispensable de faire le tri de ce qu’un sportif peut manger pour être au top. Quelle est donc l’alimentation idéale  ?

Le repas du soir avant l’entraînement  

Lorsque vous désirez faire un entraînement tardif, il est d’une importance capitale de faire une différence entre le repas de midi et du soir. La détermination des composants qui constitueront le repas doit être minutieusement établie. En effet, pour l’activité physique, il faut surtout apporter des repas bien enrichissants et surtout pas lourds pour la digestion. Afin qu’après la transformation de ses composants, qu’ils puissent donner d’énormes d’énergies lors de la séance. Par ailleurs, pour ne pas vous perdre la tête dans la recherche d’un plat idéal pour faire des exercices tard dans la nuit, vous pouvez opter pour le goûter. Car ceci apporte une touche légère à votre digestion. Comme exemple nous pouvons citer un fruit frais (abricot, poire, pomme, et bien d’autres). De nombreux entraînements peuvent ajouter la dépense énergétique ce qui permet de supprimer ou d’inclure l’activité physique tels que le cyclisme sur la route, le tir à l’arc, le roller en randonnée, la boxe thaïlandaise.

Ces faux amis peuvent être ces fruits 

Pendant une journée d’entraînement ou lorsqu’il s’agit d’une compétition, vous pouvez vous référer à des fruits ce qui constitue une manière idéale de produire des énergies grâce au glucose contenu dans ces derniers. Tout au calme, vous pouvez procéder à la préparation de plusieurs nourritures différentes de taux élevés de glycémies. Ce qui leur permettra d’avoir la capacité d’introduire une forte croissance capable de former des réserves sous forme de graisse telle que les ananas ou les dattes qui ont pour taux de glycémies 55 IG. En effet, la pastèque a le plus grand taux de glycémies qui s’élève à 75 IG. Ensuite celui des raisins et melons a le même taux de glycémies qui s’élève à 65 et enfin les châtaignes qui aboutissent à un taux de glycémies qui s’élève aussi à 60.